UNIGE's Data Science Days

Les UNIGE’s Data Science Days sont un colloque scientifique sur deux jours à destination prioritaire des chercheurs et chercheuses de l’UNIGE, qui se déroulera en 10 au 11 juin 2021.

Chaque année, le CCSD entend animer une réflexion collective sur l’approfondissement d’une thématique particulière. Cette réflexion sera introduite à la première rencontre du semestre d'automne pour se clore à l'occasion des UNIGE's Data Science Days. Véritable fil rouge d’une partie des activités organisées par le Centre, cette thématique se veut assez précise pour favoriser une contribution scientifique significative et un dialogue riche, mais également assez transversale pour permettre l’interdisciplinarité.

Pour la première édition, le thème sera «Epidémies et (Big) Data: apports et défis de la science des données dans l’étude des phénomènes de diffusion».

Une première rencontre sur cette thématique sera organisée le 4 septembre 2020 de 12h00 à 14h30. Si vous souhaitez y participer, et contribuer ainsi au débat, inscrivez-vous sous ce lien.

Pour plus d'informations sur la séance de lancement >>>

Thématique 2020-21: Epidémies et (Big) Data

 

A bien des égards, l’épidémie du COVID-19 a souligné l’importance d’un accès à des données de qualité et à des modèles pertinents dans la compréhension et la gestion des phénomènes épidémiques. Que ce fût pour établir des projections de chaînes infectieuses dans des populations données, ou pour adapter la réponse structurelle des milieux hospitaliers, la science des données a fourni des outils déterminants.

Bien au-delà du seul domaine de la santé, l’étude des phénomènes de diffusion préoccupe la recherche depuis bien longtemps. Il en va notamment de l’étude de la diffusion des fake news en sciences sociales, de l’intérêt scientifique pour les effets de contagion entre actifs financiers en économie, de l’analyse de l’expansion de certaines espèces animales dans des biotopes par les sciences du vivant, de la transmission énergétique entre atomes en physique atomique, ou encore de l’étude de la circulation internationale et des phénomènes de diffusion des biens culturels en sciences humaines.

Certaines approches et méthodes informatiques de pointe sont ainsi mises au point pour étudier les phénomènes épidémiques, affinées au sein de nombreux projets de recherche investis dans des questionnements disciplinaires particuliers, sans pour autant que ces avancées soient nécessairement partagées entre disciplines, alors que ce partage pourrait être fructueux.

En même temps, alors que les méthodes et outils de la science des données permettent d’affiner la compréhension de nombreux phénomènes de diffusion, leur mise en œuvre, - et ceci en particulier dans le cas de l’épidémie de COVID-19 -, ne va pas sans poser de questions quant à la manière de produire et d’utiliser les données concernées, et quant à la taille des corpus accessibles. Sur ces questions, des approches critiques, telles qu’elles peuvent être développées au sein de disciplines telles que le droit, l’histoire, les sciences sociale ou l’éthique, s’imposent comme une dimension indispensable de la science des données.

Ces questions définissent la ligne directrice des activités du CCSD pour l’année universitaire 2020-2021. Dans ce cadre, le fonds « Data Science Impulse », ainsi que les UNIGE’s Data Science Days prévus pour juin 2021, prendront appui sur l’expérience de la crise du COVID-19 pour amorcer une réflexion interdisciplinaire et critique portant, d’une part, sur les méthodes innovantes entrant dans l’étude des phénomènes de diffusion et, d’autre part, sur les enjeux légaux, politiques, sociaux, économiques et éthiques liés au recours aux données massives dans la gestion des phénomènes épidémiques. Un appel à participation est lancé à destination de la communauté des chercheur-euses de l’UNIGE, toutes disciplines confondues. Un fonds d’impulsion est mis au concours pour encourager les projets interdisciplinaires innovants susceptibles de faire avancer l’études des phénomènes épidémiques.