La science des données

Définition opérationnelle de la science des données

 

Nous interprétons le terme «science des données» («data science») comme la science de l'apprentissage à partir des donnéesscience of learning from data»).

 

À ce titre, la science des données s'appuie sur plusieurs disciplines académiques, notamment la gestion et l'ingénierie des données, la statistique, les algorithmes, l'apprentissage-machine, la programmation, l'optimisation, la visualisation, le droit et l’éthique, ainsi que sur de nombreuses compétences, telles que l'élicitation et la formulation de problèmes, la collaboration et la communication.

 

Au cœur de la science des données se trouve une démarche d’amélioration continue, visant la résolution de problèmes complexes, non structurés et riches en données, par l’application de méthodes, techniques et pratiques spécifiques.

 

La science des données fournit ainsi tout un processus scientifique d’apprentissage à partir des données aux sciences humaines et sociales, aux sciences économiques, à la médecine, aux sciences de l'environnement, ainsi qu’à une multitude d'autres disciplines, et fournit un support d’aide à la décision, en contribuant à comprendre et à agir sur des problèmes complexes du monde réel.